Comprendre le Web 2.0

Pour de nombreuses personnes, le terme Web 2.0 semble très compliqué et n’exprime que très peu de choses. Elles ne comprennent vraiment pas ce que c’est ni comment cela fonctionne.
Beaucoup de soi-disant experts ont essayé de nous donner une explication technique. Ces explications sont en générales noyées dans un jargon technique que peu de personnes ne peuvent comprendre. Nous allons donc essayer d’y remédier avec cet ouvrage et vous parler des différentes applications et attentions qu’il vous faudra porter à cette nouvelle technologie.
Une des définitions trouvées, par hasard, quand j’ai démarré mes recherches sur le Web 2.0, était que le Web 2.0 était une expression pour caractériser des modèles de conception dans ce qu’ils ont nommé une constellation de nouvelles générations d’applications Web.
Ils ont continué à parler d’infrastructures et de collaborations nouvelles et améliorées. Plus je continuais la lecture et plus ma compréhension était confuse. La seule conclusion que j’arrivai à tirer de mes différentes recherches était la suivante : le Web 2.0 était une expression inventée par les Médias O’Reilly en 2004.
Savoir qui avait inventé l’expression n’allait pas m’aider à comprendre comment cette nouvelle génération d’applications Web allait pouvoir m’aider.
J’en ai déduit que le meilleur moyen d’en apprendre plus était de me jeter dans la fosse aux lions en commençant tout simplement, si j’ose dire, à utiliser ces sites. Sans véritable compréhension et sans connaître le but essentiel de ces sites, j’avoue être resté circonspect pendant quelques temps. Après l’utilisation de différentes variantes de sites du Web 2.0 et après la suppression de tout le jargon technique, j’ai finalement réussi à savoir ce que je voulais savoir.
Tenez-vous prêt, parce que je me prépare à vous expliquer ce que sont ces applications dans un langage facile à comprendre de tous.
Les sites du Web 2.0 sont alimentés par du contenu rédigé par les utilisateurs. Les visiteurs peuvent s’inscrire et puis commencer à contribuer en ajoutant leur propre contenu.
MySpace est un site de réseau social du Web 2.0 généré pas les utilisateurs. Les utilisateurs créent leurs propres profils, ajoutent des images, des vidéos et même de la musique.
Les sites bookmarking sociaux (favoris sociaux) tels que Yoolink ou Digg, permettent à des utilisateurs de soumettre des liens vers des articles, des vidéos et des sites Web qu’ils apprécient avec leur propre commentaire. De ce fait, tout ou partie de ces sites est soumise à la contribution d’utilisateurs comme vous.
La manière dont ce concept diffère de ce que nous connaissions, en tant que sites traditionnels ou du Web 1.0 qui sont dits « statiques », est que le Web 2.0, par opposition, est fluide et constamment en mouvement.
J’entends par statique le fait que le webmaster produit tout le contenu pour le site et partage ce contenu avec vous, mais vous n’avez aucune possibilité d’agir sur le contenu, pas plus que de laisser votre avis ou votre opinion sur ce contenu.
De nos jours, quelques sites traditionnels ont des sections qui permettent de laisser des commentaires mais ceci ne doit pas être confondu avec le large partage de contenu utilisateur d’un site Web 2.0.
</span

Publicités

À propos de bizdidine

Webmaster, solutions et astuces pour la réalisation de projets en ligne, Réalisation de blog wordpress, Techniques de vente en ligne

Publié le 17 juillet 2013, dans Non classé. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :